Chercheur·se en classe : nouvelle promotion 2020

Publié par Cellule CST AMU, le 12 février 2020   160

Xl cec echosciences paca2

Cette année encore, doctorantes et doctorants d'Aix-Marseille Université se rendront dans les classes de la région Sud pour partager, avec les élèves, leurs parcours et leurs questionnements scientifiques. À l'aide d'objets insolites et d'expériences originales, les jeunes chercheur·e·s raconteront, le temps d'une demi-journée, comment et pourquoi leurs recherches sont menées. Mais une rencontre en classe, ça ne s’improvise pas ! La nouvelle promotion de doctorant·e·s a donc suivi une formation à la médiation scientifique. Retour sur cette expérience collective.


Pelote de laine, carte mentale, post-it et portraits croisés : tels étaient les outils proposés par les médiatrices de la cellule de culture scientifique lors de la formation Chercheur·se en classe.

Une pelote de laine pour apprendre à se connaître

Les champs disciplinaires sont aussi variés que les jeunes chercheur·e·s présent·e·s. Droit de la sécurité sociale, psychologie, histoire juridique de la piraterie, sons et jeux vidéos… comment relier tout cela ? Le principe est simple : un·e doctorant·e s’empare du bout de la pelote de laine et explique son parcours, son sujet et partage une expérience vécue de médiation. Dès qu'une expérience fait écho à un·e autre doctorant·e, c'est à son tour de s'emparer de la pelote, qui se déroule ainsi au fil des expériences en partage. 

Des post-it pour échanger des idées

Pourquoi intervenir en classe ? Quels sont les objectifs pour les enfants ? Quelles compétences pensent acquérir les doctorant·e·s ? Côté chercheur·e·s, les compétences identifiées sont multiples : confiance en soi, expression en public, vulgarisation, discours adapté à différents publics… Côté public, des piliers semblent se dégager : apprendre, ouvrir le champ des possibles, s'orienter, s'amuser… Au fil des post-it et des discussions, la vision de chacun·e évolue. 



Une carte mentale et des portraits croisés pour préparer la rencontre avec les élèves

Chaque rencontre de Chercheur·se en classe se construit autour de trois dimensions : le parcours, la recherche et une expérience. Pour y parvenir, la formation mêle des moments communs avec des accompagnements individuels.

Les portraits croisés se construisent en duo. L’un·e raconte au groupe le parcours de l'autre. Puis, pour vulgariser la recherche, une carte mentale linéaire est créée pour décortiquer chaque terme et chaque idée. Pour comprendre le sujet général, il faut comprendre un concept qui lui-même ne peut être compris qu’à la lumière d’un autre concept expliqué au préalable. Une fois que le parcours et le sujet de recherche ont été décortiqués, il ne reste plus qu’à imaginer, toujours accompagné·e·s par l'équipe de médiation scientifique d'Aix-Marseille Université, une expérience qui puisse être réalisée en classe.

Après une session collective de répétitions, la nouvelle promotion de doctorant·e·s pourra se rendre sur le terrain à la rencontre des élèves !
 

Pour en savoir plus
Présentation du dispositif Chercheur·se en classe
Inscrire une classe