(Voyage)² - Étape 2 : Premières traces de vie

Xl terre formation

(Voyage)² : étape 1, rappels théoriques

Km 0 sur 15,7 : Formation de la Terre (4 500 Ma)

Km 2,5 sur 15,7 : Premières traces de vie (3 800 Ma)

Origine(s) du vivant

Il y a 4 500 Ma (Millions d'années) environ, (nous ne sommes pas à 2 ou 3 centaines de millions d'années près en ces temps très anciens), des poussières et des roches s'agglomèrent pour former une planète tellurique sans aucune vie. Cette date marque le départ du voyage (médiathèque / collège de Figanières, kilomètre 0).    

Aucune plante, aucune donnée biologique pour cette planète composée (à l'instar d'autres planètes) de roches et non pas de gaz.

Refaire le (Voyage)² : émergence de la vie
Refaire le (Voyage)²_ 2,5 Km parcourus :
émergence de la vie

Ce n'est qu'après 700 Ma , il y a environ 3 800 Ma, que les premières traces de vie apparaissent sur la planète, dans les océans. Leurs caractéristiques physico-chimiques (température, acidité, salinité, turbidité, etc.) sont très différentes  de celles des océans actuels. 



Les origines de la vie sur Terre ne sont pas encore totalement tranchées, différents modèles existent, aucun n'est à ce jour satisfaisant. Réactions chimico-organiques dans la "soupe primitive", vie d'abord soufrée et ensuite carbonatée, origine extra-terrestre, les hypothèses restent multiples. 

A noter que dans l'hypothèse de l'origine extra-terrestre, les petits hommes verts NE sont PAS venus ensemencer la planète il y a 3 800 Ma. On parle de panspermie : des éléments organiques indispensables à la vie y seraient arrivés sur un objet céleste impactant la Terre.  Se pose alors la question de l'origine, au sein de l'Univers, de ces éléments organiques (d'où l'intérêt de poser des robots sur ces objets célestes et analyser leur composition). 

De même, des collisions violentes entre de gros objets célestes et la Terre auraient pu générer suffisamment d'énergie pour passer d'une chimie "prébiotique" (avant la vie) à une biochimie (chimie du vivant) dans les océans anciens. 


Stramatolite, 3 500 Ma, traces de formes de vie très anciennes vivant en colonies fixées.
Stromatolithe, 3 500 Ma, traces de formes de vie
très anciennes vivant en colonies fixées.

Enfin, si des fossiles incontestables de formes de vie anciennes sont datés de 3 600 Ma, en 2017, une publication évoque des formes de vie "potentielles" âgées de 3 800 Ma, et peut-être même 4 300 Ma... Les roches sédimentaires de ces âges sont rares sur Terre et peu accessibles. Y trouver des traces de vie fossilisées et démontrer que ce sont des traces de vie reste une aventure scientifique passionnante et ... contemporaine. 


Pour en découvrir plus : 

- Wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/...

- La vie, Claude Combe, Professeur de biologie à l'Université de Perpignan, éd. ellipses, 2002

- La légende de la vie, Albert Jacquard, Professeur d'Université spécialisé dans la génétique et la biologie des populations, éd. Flammarion, 1992

- En vidéo (et en Anglais) : https://astrobiology.nasa.gov/...

Retrouvez

l'étape précédente

et

l'étape suivante

Fête de la Science

Date d'expiration :
31 janvier 2018
Contact
Gulliver - Les Quatre Chemins - 83 460 Les Arcs 0494675197
Mail
fetedelasciencevar@gmail.com
Pièces jointes