Le monde scolaire prépare sa venue au festival Allez Savoir « Voyage en utopies » (du 20 au 24 sept. 2023 à Marseille)

Publié par EHESS - Campus Marseille, le 28 juillet 2023   520

Le festival Allez Savoir, initié par l’EHESS en partenariat avec la Ville de Marseille offre au monde scolaire – enseignants, éducateurs, agents, professionnels du secondaire, étudiants et élèves de tous niveaux – un accès unique à la recherche publique en sciences sociales telle qu’elle se pratique dans la communauté élargie de l’EHESS, à savoir interdisciplinaire, émancipatrice, réflexive. C’est l’occasion de faire l’expérience de la recherche et de l’enquête Le programme complet du festival sera dévoilé en juin.

Dans ce cadre et en préparation de l'édition #4 du festival "Voyage en utopies"  prévue du 20 au 24 septembre 2023 à Marseille, différents ateliers ont été proposés à des classes ou des groupes d'élèves volontaire, ocassion de questionner les notions d'utopie et de dystopie sous forme participative. 

Parmi les temps forts de ces ateliers, plusieurs séances ont notamment été consacrées à la préparation du temps fort du vendredi après-midi du festival qui consiste en un grand forum lycéen abordant la thématique de l'édition du festival.

L’utopie au travail ! (ou) Le travail a-t-il un avenir ?  avecRaphaël Cohen, socio-anthropologue

Les lycées Saint-Carles et Montgrand ont ainsi accueilli Raphaël Cohen et Thomas Vaïsse, tous deux doctorants EHESS/Centre Norbert Elias et co-porteurs avec Jean Autard - aussi doctorant EHESS/Centre Norbert Elias - du forum lycéen 2023 consacré cette année à la question de l’utopie au travail.

Au regard des profondes mutations qui touchent le monde du travail aujourd'hui (flexibilisation, uberisation, start-upisation, numérisation, désaffiliation, recherche de sens...), ce forum invitera chacun et en particulier les lycéens et lycéennes  à réfléchir aux significations et aux formes que pourrait prendre l'organisation du travail pour répondre aux défis démocratiques, sociaux et environnementaux.
Avec entrain, chacune des séances a permis des débats avec et entre les élèves parfois mis en scène par exemple sur la question de "faut-il travailler plus pour produire plus ?" ou bien sur "A quoi sert le travail ?".

Mondes imaginaires, utopies graphiques avec Nicolas Verdier, géographe

Le géographe Nicolas Verdier (Géogrpahie Cité / EHESS, CNRS, Univ. Panthéon Sorbonne, Univ. Paris Cité), par ailleurs membre du comité scientifique du festival 2023, part de l’observation d’une pratique de long terme de la carte pour construire des mondes imaginaires. Il permet de questionner notamment la relation entre carte et imaginaire ainsi que l’usage de motifs imaginaires dans les mappemondes et les cartes d’exploration.

Après une introduction sur la cartographie et la notion d'utopie, Nicolas Verdier a fait dessiner aux élèves le modèle  et la carte d'une ville totalement égalitaire. Sur un fond de carte de Marseille, par deux, les élèves ont su déployer leurs imaginaires à la fois utopiques et concrets.