Conférence/Débat

Amour, Gloire et Beauté - "Gloire"

Entrée gratuite / sur réservation 

Réservations à : reservation@fracpaca.org

Frac Paca 20 boulevard de Dunkerque 13002 Marseille


DES SENTIERS DE LA GLOIRE AUX BOULEVARDS DE LA CÉLÉBRITÉ

ALAIN CHENU, sociologue

 

« L'intérêt du public pour les célébrités est une forme majeure de lien social dans le monde contemporain - un lien triangulaire, qui ne passe pas seulement par les célébrités et leur public, mais aussi par les médias. On propose une analyse des transformations de ce lien au travers du cas de l'hebdomadaire Paris Match, en scrutant les couvertures de ce magazine - près de 3600 parutions depuis sa création en 1949.

On constate d'abord que l'actualité est de plus en plus souvent traitée sur un mode personnalisé : le portrait de célébrité devient archi-dominant, les couvertures anonymes, du genre "Drame national. Fréjus" après l'effondrement du barrage de Malpasset (12 décembre 1959), sont de plus en plus rares. Tout en haut du palmarès de la célébrité on trouve non pas des personnalités françaises, mais des membres de familles aristocratiques britannique (les Windsor, avec la princesse Diana) ou monégasque (les Grimaldi, avec Caroline et Stéphanie). Viennent ensuite, dans une liste où s'entremêlent les mondes de la politique et du spectacle, Charles de Gaulle, Brigitte Bardot, Johnny Hallyday. La place du show business - et notamment des célébrités de la télévision - s'accroît.

Le monde de la politique semble conserver sa part dans le total, mais il doit plus ce maintien au glamour des épouses ou compagnes qu'à l'action publique en elle-même. Les dirigeants de Paris Match s'indignent lorsque certains commentateurs rangent leur magazine dans la "presse people" plutôt que parmi les généralistes de l’actualité. Ils ont probablement raison, ou du moins ils ne sont pas seuls responsables d'une lame de fond qui, à mesure que s'éloigne la grande histoire de la fin de la seconde guerre mondiale, des décolonisations, de l'effondrement de l'URSS, élargit l'espace ouvert aux industries du divertissement ».   

ALAIN CHENU est sociologue, chercheur à Sciences Po à l'Observatoire sociologique du changement, s'intéresse à l'histoire de la sociologie empirique, il étudie les phénomènes de stratification sociale, les rapports de genre et la sociologie des emplois du temps. Ses dernières recherches portent sur les transformations de l'agenda français de l'actualité au travers des couvertures du magazine Paris Match depuis 1949. 

Xl flyerrpp jpeg
Organisateur :
Rencontres Place Publique
04 91 90 08 55
rencontresplacepublique@yahoo.fr
https://www.semainedelapopphilosophie.fr
Tarifs :

Entrée libre / réservation conseilée
Réservations par mail à : reservation@fracpaca.org

le
avr. 14 2018

De 14:30 à 16:00

Documents :