Communauté

Astronomie

Eclipse de lune "à la façon de Sartre"

Publié par Mélissa Abes, le 15 mai 2022   210

Été 1974,

À Rome, un magnétophone tourne.

Il enregistre des propos parfois décousus, contradictoires et spontanés.

De l’écriture à la littérature, de la guerre à la politique, de l’enfance, du rapport aux femmes, de la philosophie…

Simone de Beauvoir est catégorique, ces entretiens ne révéleront rien d’inattendu sur Jean-Paul Sartre.

Et pourtant…

Au détour d’un échange, Sartre se confie : « Quand j’étais enfant j’avais un peu peur de la nuit et la lune me rassurait […] je m’imaginais qu’elle parlait, qu’elle me contait des choses, je m’imaginais qu’elle me voyait aussi. »

Il poursuit : « Je me souviens aussi que je la dessinais et que je lui mettais à l’intérieur des choses que je prétendais y voir […] des visages ou des paysages à l’intérieur de la lune que j’inventais. »

Sartre raconte.

Il met en mots ce lien familier qu’il a toujours eu avec la lune, l’inspiration qu’elle lui a parfois insufflée, les premiers pas de l’homme sur la lune qu’il a suivi depuis Naples.

Cette lune qui « était poétique, c’était de la poésie pure ».

Comme tu le sais, cette nuit aura lieu une éclipse totale de lune. 

Pour cette occasion et pour accompagner cette observation, j'ai créé un outil à la fois pédagogique et poétique.

C’est une feuille A4, que tu dois simplement plier en deux.

D’un côté, un schéma explicatif sur ce qu’est une éclipse.

De l’autre, une lune sur laquelle « à la façon de Sartre » tu peux dessiner, colorier, inventer et imaginer ce que tu veux.

Retour à l’été 1974, Simone de Beauvoir annonce : « on avait dit que l’on parlerait de la lune ».

Oui, répond Sartre parce que la lune accompagne tout le monde.

Belle observation!

NB: Cet outil pédagogique est librement mis à disposition dans le cadre d'une utilisation professionnelle ou de loisirs par l'Observatoire Astronomique Stellarius. 

Cet outil ne peut être ni modifié, ni dupliqué conformément aux droits de la propriété intellectuelle. 

Copyright Stellarius 2022