Communauté

Astronomie

Nouveaux résultats dans l’étude de la fracturation de la surface de l’astéroïde Bénou (mission OSIRIS-Rex)

Publié par Géoazur Membre du Réseau Culture Science PACA, le 1 août 2022   220

Trois chercheurs azuréens, spécialistes des petits corps et de la fracturation des roches, viennent de terminer une étude sur les images rapportées par la mission OSIRIS-Rex dont l’objectif est d’étudier l’astéroïde Bénou. Ces premiers résultats ont été publiés en juin 2022 dans Nature Geosciences.

Plus de 1500 fractures sur les blocs rocheux à la surface de Bénou ont ainsi été analysées et combinées à une modélisation thermo-mécanique. Les résultats montrent une fracturation caractéristique d’un processus de choc thermique lié aux différences de température importantes entre le jour (très chaud : ≈ 80 C) et la nuit (très froide : ≈ - 80 C) présentes sur l’astéroïde.

Marco Delbo, chercheur au laboratoire Lagrange à Nice est impliqué depuis le début de la mission en tant que co-investigator. Son expertise dans la modélisation numérique de la fracturation lui a permis d’estimer la vitesse du processus de fracturation thermique des blocs observés sur Bénou.

Christophe Matonti, chercheur au laboratoire Géoazur à Sophia Antipolis, s’est penché sur l'analyse et l'interprétation des attributs des fractures (forme, longueur, densité) pour préciser l'origine des fractures observées, et leur implication dans l'évolution (érosion, démantèlement) de l'astéroïde.

En savoir plus : https://geoazur.oca.eu/fr/acc-...

Légende illustrations :
Bloc (de taille décamétrique) en gros plan et affecté par de nombreuses fractures thermiques.
A droite : les fractures les plus longues sont interprétées (en rouge) © NASA/Goddard/University of Arizona