Vos questions sur la neuroscience

Publié par Estelle Nakul, le 10 novembre 2017   700

Xl gettyimages interface neuronale directe ind brain computer interface bci interface cerveau machine cerveau machine

Pour tous les curieux de sciences, voici une semaine spéciale :

Les neurosciences se construisent à partir de nombreuses disciplines scientifiques. Il y a la biologie et la médecine, bien sûr, mais aussi la chimie, la physique, les mathématiques et l’informatique. La psychologie et la philosophie font également de grandes contributions aux neurosciences. Le cerveau est le plus fascinant des organes, puisqu’il nous permet de contrôler notre corps, de percevoir le monde, de penser, de ressentir des émotions, etc. Pas étonnant qu’il faille réunir plusieurs types d’expertises pour le comprendre, des neurones au comportement ! 


Les neurosciences étudient le cerveau « sain », mais les maladies leur apprennent également beaucoup de choses. Lorsque le cerveau fonctionne mal, comme dans le cas des maladies neurodégénératives telles qu’Alzheimer, les neuroscientifiques essayent de comprendre ce qu’il se passe non seulement pour soigner les patients mais aussi pour comprendre le cerveau des personnes saines. De nombreuses connaissances sur le cerveau ont été acquises grâce à des aller-retours entre l’étude des cerveaux « sains » et « malades ».


Ce sont bien des neurones sur cette image. Les neurones communiquent par des messages électriques. Ceux-ci passent par les axones, qui peuvent ressembler aux lianes de la « jungle cérébrale ». Les axones peuvent être courts ou très longs, comme ceux qui permettent de transmettre l’information entre le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) et le système nerveux périphérique (neurones dans tout notre corps, liés aux organes des sens et aux muscles).



Ceci est bien une image du cerveau humain. Les méduses possèdent aussi un système nerveux, moins complexe, qui leur permet d’obtenir des informations sur leur environnement et de réagir.



Ce schéma montre bien les éléments essentiels des systèmes neuronaux. En jaune, on voit un neurone, avec son corps cellulaire (la partie ronde avec un noyau cellulaire), les dendrites qui forment comme des « cheveux » et l’axone, le long « bras » du neurone, qui se divise aussi à son extrémité. En bleu on voit une cellule de Schwann, une sorte de cellule gliale qui assure l’isolation de l’axone avec des gaines de myéline. Cela permet une meilleure transmission de l’information électrique le long de l’axone du neurone. Enfin, en rouge, est illustrée une autre cellule gliale qui apporte soutien et protection au neurone.




Vous pouvez bien entendu poser plus de questions ou demander de plus amples informations via les commentaires ci-dessous