Conférence

Conférence-Concert Big Band du CNRS de Marseille

Samedi 13 octobre 2018 – Marseille – Le Rouge Belle de Mai - 13003

Conférence-concert : le Big Band du CNRS de Marseille

Conférence à 19h, Concert à 21h

CONCERT :

Venez découvrir, sous la direction charmante et rigoureuse de Yulia Pivneva, 20 musiciens et musiciennes pour un voyage swing, blues, latino-jazz et funky!

Cool jazz de Quincy Jones, hard-bop d'Horace Silver, énergie brute de Buddy Rich, compositions et arrangements originaux résolument contemporains, le Big Band envoie aussi la salsa de Tito Puente, Machito, et Dr Bobby Rodriguez pour lier le tout...

 

+ d'infos : http://bbcnrs.fr 

PAF : Conférence+Concert : 10€

Restauration toute la soirée (8€/10€)

Réservation fortement conseillée : 04.91.07.00.87

Rouge Belle de Mai, 47 rue Fortuné Jourdan-13003 Marseille

Parking gratuit Place Cadenat (à 50m)

 Photos du dernier concert

 

Conférence

 

La musique comme système du monde : l’exemple des pythagoriciens


Julien Bernard est philosophe des sciences.

Enseignant-chercheur en philosophie rattaché au Centre G.G.Granger, UMR 7304, unité mixte de recherche AMU/CNRS

Il a de sa discipline une  approche transdisciplinaire basée sur une connaissance des textes  classiques de la tradition philosophique et sur une formation en mathématiques et en physique. Maître de conférence à l'université d'Aix-Marseille, il enseigne la philosophie et l'histoire des sciences dans la licence Sciences et Humanités. Pour pouvoir développer un regard philosophique informé sur la science, il a suivi un double cursus universitaire en philosophie et en mathématiques. Ainsi a-t-il été formé à la fois aux grands systèmes philosophiques de la tradition (Platon, Aristote, Descartes, Leibniz, Spinoza, Husserl…) et aux théories physiques et mathématiques contemporaines (théories de la relativité, mécanique quantique, théorie des ensembles). Cette double culture lui permet aujourd’hui d’enseigner la philosophie des sciences dans la licence « Sciences et Humanités », où il déploie notamment un enseignement sur la musique dans son cours « Sur la doctrine pythagoricienne de la connaissance ».

 

La conférence :

Des doctrines pythagoriciennes, l’histoire ne nous a préservé que quelques témoignages. Pourtant, ces maigres matériaux historiques suffisent à donner un aperçu saisissant d’un système philosophique où la musique avait une place centrale. Le rapport des pythagoriciens à la musique est typique du mélange hétéroclite de rationalisme mathématique et de mysticisme qui caractérise leur philosophie. D’un côté, on prête à Pythagore d’avoir découvert que des rapports mathématiques simples permettaient d’expliquer les intervalles musicaux consonants. D’un autre côté, la consonnance des intervalles repose pour les pythagoriciens sur des principes bien plus élevés que de simples considérations physico-physiologiques. Les intervalles consonants sont les briques élémentaires d’une harmonie cosmique et divine que les pythagoriciens cherchent à retrouver dans tous les domaines où ils appliquent leur pensée. Aussi, cette recherche d’harmonie, à l’origine musicale, sert de trame aussi bien à leur éthique, qu’à leur esthétique ou à leur cosmologie. Les pythagoriciens ont élevé la musique jusqu’au rang de véritable système du monde.

Concert par le BIG BAND DU CNRS DE MARSEILLE

Le Big Band du CNRS de Marseille  n'est pas un grand orchestre comme les autres...

Il a été créé fin 2015 et il réunit les meilleurs jazzmen du CNRS  de Marseille,  des pros du jazz, et des étudiants en fin de cycle de la Classe de Jazz, le résultat : c’est du BIG et ça fait BANG !  Vingt phocéens étincelants creusent sur scène un sillon plein de cuivres, de graves grooves, et de tumbaos des grands maîtres latinos. Le jazz n’est qu’un prétexte pour renouer avec une tradition conviviale et festive, et dérouler la bande sonore d’une soirée ébouriffante...

Cool jazz de Quincy Jones, hard-bop d'Horace Silver, énergie brute de Buddy Rich, compositions et arrangements originaux résolument contemporains, le Big Band envoie aussi la salsa de Tito Puente, Machito, et Dr Bobby Rodriguez pour lier le tout…

 

De par son origine et son recrutement le Big Band du CNRS de Marseille a créé une interface entre le milieu professionnel musicien et le milieu scientifique de haut niveau du CNRS : l’intrication des deux crée une image culturelle d’innovation, d’expérimentation, et de dynamisme. Ses musiciens professionnels, amateurs solides, et jeunes espoirs prometteurs, lui donnent une dynamique tout à fait particulière.

Plusieurs répertoires sont disponibles pour des soirées et concerts exceptionnels, du Jazz et arrangements originaux aux ambiances « latino-jazz », dansantes et plus contemporaines.

Le Big Band du CNRS est présent au catalogue Saison 13 du Conseil Départemental des Bouches du Rhône pour la deuxième saison consécutive.


Xl yulia dirige espjulien
Organisateur :
Le Rouge Belle de Mai
04.91.07.00.87


Tarifs :

10€

le
oct. 13 2018

De 19:00 à 23:00