Barrages Hydrauliques

Publié par Les Petits Débrouillards 83, le 21 février 2018   2k

Xl visuel edf renouvelable flyer entr

 Fruit d’un long partenariat avec la médiathèque de Signes (83), l’association des Petits Débrouillards a mis en place une exposition sur Jules Verne, disponible au public jusqu’au mois de mars. Différentes séances pour les enfants les mercredis 31 janvier, 7, 14 et 21 février, 14 et 28 mars et le 4 avril sur inscriptions auprès de la médiathèque. La troisième séance s'est déroulée sur le thème des villes fondée sur le livre « Les 500 millions de Bégum ». Nous avons alors construit notamment des barrages hydrauliques. Mais qu'est-ce qu'un barrage hydraulique ?

 

Un peu d’histoire :

 

L’utilisation de l’énergie hydraulique remonte à l’époque des Romains où elle était transformée en énergie mécanique grâce à une roue hydraulique pour faire tourner des machines. Ces installations étaient d'autant plus utilisées à l’époque du Moyen Âge où elles servaient notamment dans les moulins à broyer les grains de blés ou de maïs pour en faire de la farine. Cependant la puissance de ces roues hydrauliques n’était qu’utilisée sur place et ne pouvait être transportée, car elle était directement transformé en énergie mécanique, ce qui limitait son utilisation à des zones parcourues par un cours d’eau.

  

L’histoire des centrales hydroélectriques ne commence cependant seulement en 1882 avec Thomas Edison, qui met en place la première centrale hydroélectrique aux États-Unis. Cette première centrale utilisait des dynamos pour créer du courant continu avec la force de l’eau et produisait de l’électricité pour éclairer 85 maisons avec une capacité de 1200 lampes dans le quartier de Wall Street à New York.

Puis Nikola Tesla apporte l’idée du courant alternatif par des alternateurs et des transformateurs qui créent et transforment ce courant continu en un courant alternatif, tout en optimisant les caractéristiques de ce courant pour un meilleur transport, des pertes minimales et une meilleure adaptation au courant demandé par les particuliers.

 

Qu’est-ce que c’est ? :

 

Les barrages hydrauliques ou les centrales hydroélectriques sont une source d’énergie permettant de créer une grande quantité d’électricité, mais aussi d’adapter la production à la consommation de manière rapide tout en n’ayant aucune émission de CO2, ces caractères propres à l’hydroélectricité rendent son expansion très rapide.

 

 

Comment ça fonctionne ? :

 

Une centrale hydraulique produit de l'électricité grâce à une chute d'eau entre deux niveaux de hauteurs différentes, qui met en mouvement une turbine reliée à un alternateur.

 

Le barrage retient l'écoulement naturel de l'eau. De grandes quantités d'eau s'accumulent et forment un lac de retenue.

Une fois l'eau stockée, des vannes sont ouvertes pour que l'eau s'engouffre dans de longs tuyaux métalliques appelés conduites forcées. Ces tuyaux conduisent l'eau vers la centrale hydraulique, située en contrebas.

À la sortie de la conduite, dans la centrale, la force de l'eau fait tourner une turbine qui fait à son tour fonctionner un alternateur. Grâce à l'énergie fournie par la turbine, l'alternateur produit un courant électrique alternatif. La puissance de la centrale dépend de la hauteur de la chute et du débit de l'eau. Plus ils seront importants, plus cette puissance sera élevée. Un transformateur élève la tension du courant électrique produit par l'alternateur pour qu'il puisse être plus facilement transporté dans les lignes à très haute et haute tension. L'eau turbinée qui a perdu de sa puissance rejoint la rivière par un canal spécial appelé canal de fuite.

 

 

Un peu d’actualité :

 

Barrages andins, menaces sur la biodiversité et le régime hydrologique du bassin entier

https://www.mediaterre.org/actu,20180209135901,9.html

 

Barrage hydroélectrique Amaria : une capacité de 300 MW sur le fleuve Konkouré

http://guineelive.com/2018/01/22/barrage-hydroelectrique-amaria-une-capacite-de-300-mw-sur-le-fleuve-konkoure/