Des "robots-sirènes" pour observer les profondeurs de la Terre et de nos océans

Publié par C. Nicolas-Cabane pour Géoazur "Membre du Réseau Culture Science PACA", le 14 février 2020   160

Xl mermaidstahiti

En 2008, Guust Nolet, géophysicien néerlandais, qui a commencé à développer  un prototype de sismographe sous-marin appelé « MERMAID » (Mobile Earthquake Recording in Marine Areas by Independent Divers) à Princeton aux USA, rejoint l'unité de recherche Géoazur de Université Côte d'Azur (CNRS, Observatoire de la Côte d'Azur, IRD) à Sophia Antipolis.

Les MERMAID qu'il met au point, utilisent une technologie appelée tomographie basée sur le même principe que l'imagerie médicale par scanner. Ce sont des flotteurs composés de  capteurs qui permettent d’enregistrer les bruits des tremblements de terre. 

Guust Nolet poursuit le développement de son projet sur un navire de recherche de 22 mètres, idéal pour réaliser des tests en Méditerranée. Avec son équipe, il  construit alors et déploie une petite flotte de MERMAID, embarquée lors d'expéditions dans les océans Indien et Pacifique.

Publiés en 2019, les résultats publiés attirent l’attention de la communauté sismologique. Grâce à ces flotteurs innovants, il est désormais possible d'étendre l'acquisition de données à d’autres régions océaniques. Cette approche non conventionnelle peut être mise en place à moindre coût et elle a le potentiel de révolutionner le développement de systèmes d'enregistrement sismique dans les océans.



Une collaboration avec l’industrie et un prix scientifique

Suite à ce succès, le professeur Nolet obtient un financement complémentaire de l'ERC : une subvention « Proof of Concept » pour mettre son idée sur le marché. En coopération avec OSEAN, une entreprise spécialisée dans les technologies sous-marines, il développe des flotteurs plus puissants que les premiers prototypes, pouvant plonger plus profondément et avec une durée de vie étendue à 5 ans.

Une collaboration avec l’industrie et un prix scientifique

En octobre 2019, Yann Hello, ingénieur de recherche en charge de la R&D chez Géoazur qui a travaillé avec le professeur Nolet, reçoit le prix Carnot FIEEC, pour ce projet. Le prix est décerné aux chercheurs dont les travaux sont développés et appliqués en lien avec une PME en vue de générer de la croissance et des emplois. Ce partenariat a conduit au développement des MERMAID actuels, ajoutant de nouvelles fonctionnalités et des capteurs pour étendre leur utilisation à la détection des baleines, des phénomènes météorologiques et des nuisances sonores générées par les activités humaines, au profit de la surveillance environnementale des océans.

Ces travaux ont pu être développés grâce à une bourse Advanced Grant du Conseil européen de la recherche (ERC)



Pour en savoir plus  : article ERC du 5 février 2020



Contact  Yann Hello yann.hello@geoazur.unice.fr