La campagne en mer Manta-Ray : mieux comprendre la zone de subduction des Petites-Antilles

Publié par Géoazur - Membre du Réseau Culture Science Sud, le 28 septembre 2022   150

Comparativement à la plupart des autres zones de subduction de notre planète, la zone de subduction des Petites Antilles génère une activité sismique modérée. Pour comprendre cette spécificité, les scientifiques de la mission Manta-Ray sont partis du 29 avril au 27 juin2022 à bord de l’ Atalante de l'Ifremer.

Frauke Klingelhoefer, chercheuse Ifremer au laboratoire GO-IUEM et responsable principale de la mission et Boris Marcaillou, enseignant-chercheur de l’Université Côte d’Azur au laboratoire Géoazur-OCA, nous éclairent sur les enjeux de cette campagne.

Le but de cette campagne est d’obtenir des images et des modèles de vitesses de la croûte océanique à son entrée en subduction. Le nombre et la nature des fractures permettra d’estimer la quantité d’eau qui s’infiltre dans la croûte. Les hétérogénéités de vitesse doivent permettre d’estimer le degré d’hydratation de la péridotite...

En savoir plus : actualités du CNRS

Photo : L’Atalante, navire hauturier de la Flotte Océanographique Française, de 85 mètres de long géré par l’Ifremer