La Tête Dans Le Cerveau : podcast neuroscientifique court et ludique

Publié par Christophe Rodo Membre Du Réseau Culture Science Paca, le 1 septembre 2017   1.6k

Xl image a la une

Les neurosciences sont un courant de la biologie étudiant spécifiquement le fonctionnement du cerveau et plus largement du système nerveux. Le vaste champ de recherche de cette discipline lui permet de s'intéresser aussi bien aux interactions entre cellules qu'au décryptage de la psyché humaine.

Ces études peuvent se réaliser à plusieurs niveaux d'observations. Le niveau microscopique, cherche à comprendre comment les différents constituants moléculaires peuvent en s'assemblant accomplir une multitude de fonction permettant à la cellule nerveuse (ou neurone) d’être l’unité fondamentale du codage de l’information. L'étude macroscopique s'intéresse à l’implication que certaines structures cérébrales ont dans l'élaboration des différentes fonctions mentales (comme l'hippocampe pour la mémorisation ou l'aire de Broca dans la production de la parole par exemple). Et le niveau comportemental étudie l'implication que peuvent avoir plusieurs structures cérébrales (constituant un réseau complexe) pour permettre l'élaboration de processus de haut niveau cognitif (tels la prise de décision, les émotions ou la conscience par exemple).

Outre ces différents niveaux d’observations plusieurs méthodes permettent d’étudier le fonctionnement cérébral. L'électrophysiologie par exemple, est une méthode consistant à recueillir les signaux électriques produit par les cellules nerveuses. Cette approche permet de mettre en évidence les éléments présents dans l’environnement susceptible de moduler le fonctionnement cellulaire. Le fait que l’environnement soit capable de modifier le fonctionnement des neurones est un argument démontrant que les cellules cérébrales sont capables de transcrire et de coder le monde qui nous entoure. C’est l’activité de l’ensemble des populations neurales qui nous permettent d’appréhender et d’interagir dans notre environnement.


A n'en pas douter les neurosciences ont permis de nombreux progrès dans la prise en charge clinique de certaines pathologies et d'énormes avancées dans les champs de la compréhension du fonctionnement cérébral. Mais cette discipline scientifique porteuse de grands espoirs reste trop souvent la cible d’abus qui peuvent être dangereux. Ces abus peuvent naître de la (bonne) volonté du public, souvent mal informé, de vouloir faire de cette science nouvelle un eldorado répondant à de nombreuses questions de société (telles que la pédophilie, la criminalité, la violence...). Charlatans et autres escrocs - clairement malintentionnés - profitent de cette neuro-hype pour avancer des théories et proposer des services payants sonnant comme scientifique mais étant en décalage total, voire s'inscrivant en faux contre les résultats obtenus en recherche. Il est de notre devoir à tous de ne pas se laisser manipuler par des discours pseudo-scientifiques et d'aller chercher une information fiable sur ces sujets.

Pour se faire, je vous invite à découvrir un ensemble de chroniques courtes et ludiques traitant des neurosciences. Ce podcast à travers l'actualité de la recherche scientifique, des problématiques du quotidien, des études de cas surprenantes et des histoires fascinantes invite à découvrir les mystères et les secrets du cerveau tout en ouvrant à la réflexion sur la science et la recherche.


Ce podcast est mis en ligne sur la plateforme Soundcloud, mais il est également disponible sur iTunes (via son application Podcast) et sur un grand nombre de plateforme de streaming (DeezerMixcloudTuneInPodcloudPodradioPodtail...).

Car il ne serait y avoir d'argument d'autorité ou de propos non justifiés, chaque chronique est au fil du temps accompagnée d'un article sur le blog Cerveau en Argot proposant du contenu additionnel, les références ayant servi à l'écriture et des conseils de lecture pour approfondir les sujets proposés. Ces articles de blog permettent également de recueillir les remarques, critiques et réflexions suscitées par les auditeurs à l'écoute des chroniques. Donc, si vous devenez auditeur, n'hésitez pas à venir échanger par des commentaires ou via les réseaux sociaux.