Néandertal, à la recherche des génomes perdus_ Svante Pääbo

Publié par Gulliver - Membre du Réseau Culture Science PACA, le 3 novembre 2017   700

Xl neandertal a la recherche des genomes perdus

Un livre aux éditions Les Liens qui Libèrent, 2015

30 années d'aventures scientifiques et humaines qui ont ouvert de nouveaux champs de recherches et finalement bouleversé les modèles d'évolution humaine


Près de 400 pages non pas sur Néandertal, son apparence, son mode de vie, ses relations (intimes!?!) à notre espèce, mais bien sur Néandertal "moléculaire". 

Si certains passages nécessitent quelques connaissances de base en génétique (les plus frileux sauront passer ces passages sans rien perdre du récit scientifique), l'ouvrage se lit comme un roman dans lequel l'auteur a mis toute la rigueur scientifique attendue. 

Directeur du département génétique de l'Institut Max-Planck en Allemagne, Svante Pääbo est de ces scientifiques contemporains inconnus du grand public, et qui pourtant a largement contribué à certaines publications largement relayées dans la presse grand public : on retrouve en effet de l'ADN néandertalien dans l'ADN de nombreux humains actuels. 

A travers 30 années de recherches, c'est bien la science et les technologies actuelles et leurs (r)évolutions récentes qui se déroulent sous nos yeux dans cet ouvrage : les doutes, l'aventure nécessairement collective, le système des publications scientifiques (Nature et Science) et ses travers, l'apport de la puissance informatique, la médiatisation et la responsabilité/l'éthique du chercheur, etc. 

Si la traduction française laisse malheureusement parfois à désirer,  ce livre enthousiasmant nous emporte avec les chercheurs au cœur de leurs laboratoires. Il fait le point complet et rigoureux sur la découverte de l'ADN ancien, et dans le cas de Néandertal, son interprétation et ses analyses récentes. Avec un invité surprise dans les tous derniers chapitres. 

L'auteur nous livre également quelques pensées plus personnelles et privées.  Ces quelques moments d'intimité partagée avec le lecteur permettent à ce dernier d'approcher celle que l'auteur entretient avec ses recherches. Et ils contribuent à la qualité du récit. 

Manipulations et expériences, modélisations, échecs et remises en cause, débats (parfois très vifs) : le récit de la vie quotidienne au laboratoire éclaire très agréablement le lecteur de ce qu'est la science au XXIe siècle, sa rigueur et ses méthodes. Un excellent antidote aux obscurantismes de tout poil. 


Pour comprendre simplement pourquoi, en l'état actuel de nos technologies et connaissances, certaines "séquences d'ADN vieilles de plusieurs Ma sont absurdes" et prolonger l'exploration des premières découvertes d'ADN ancien : 

- L'anti-Jurassic Park, Faire parler l'ADN ancien, Ludovic Orlando, éd Belin 2005