REVUE ALLIAGE - Culture Science Technique - Numéro 3, 1990

Publié par Revue Alliage, le 4 janvier 2020   230

Xl citation de shaull par

Comment ne pas illustrer ce troisième numéro d’Alliage (1990, ici en ligne : Alliage 3 ) par cette citation de Richard Shaull reprise par Maurice Goldsmith dans le premier article (cf. infra) ? Trente ans nous séparent de ce texte et l’on a l’impression qu’il vient d’être écrit, tant le constat qu’il fait est présent dans les analyses des nouvelles technologies et de la manipulation comme du contrôle  dont les humains font l’objet à travers elles.

Le premier article de ce numéro est en fait un chapitre du livre The Science Critic de Maurice Goldsmith paru à Londres en 1986 et le lecteur trouvera des précisions étonnantes sur l’auteur dans la présentation de ce texte faite en avant-propos par Pierre Piganiol, créateur de la DGRST (Délégation Générale à la Recherche Scientifique et Technique).

Le texte de Maurice Goldsmith est court mais fondamental tant, en opposition avec la séparation des savoirs et champs de la connaissance, il insiste sur l’urgence à relier ceux-ci et à « remplacer le concept de vulgarisation scientifique par celui de compréhension publique de la science et d'appréciation publique de son impact. Il y a là le fondement d'une autre fonction pour le critique de science. Il doit chercher à mettre en rapport ce que nous voyons dans la science avec la «non-science» des choses qui nous entourent. ». Laissons donc le lecteur découvrir ce texte passionnant  et d’une actualité  étonnante.

Nous n’allons pas détailler tous les articles de ce troisième numéro d’Alliage (nous donnons la table des matières en fin de présentation), mais nous ne pouvions pas ne pas insister un instant sur le deuxième, écrit par Pierre Leutaghi, intitulé « L’ethnobotanique : une entrée simple au jardin savant ». L’aspect scientifique (et là aussi croisé entre les disciplines) de ce texte est en soi intéressant, mais en outre il nous parle du « jardin savant » du prieuré de Salagon (photo de l’article et photo actuelle ci-dessus), sur la commune de Mane proche de Saint Michel l’Observatoire… Observatoire où s’est tenue la dernière journée du forum CSTI (Culture Scientifique Technologique et Industrielle) PACA de 2019 le 19 décembre dernier.  Or ces jardins du prieuré (classé monument historique) ont été initiés en 1986 par, précise l’auteur, « des ressources locales : travail en commun de Salagon et de l'Association Études Populaires et Initiatives (EPI, Mane), celle-ci orientée depuis des années vers l'ethnobotanique et sa diffusion dans un large public. ». On était donc là dans une démarche CSTI « large public » longtemps avant que les institutions installent ce concept et le financent nationalement et au plan des régions. Et par le plus grand des hasards ce texte nous parle du prieuré de Salagon dominé par l’observatoire astronomique de saint-Michel d’où on l’aperçoit et où s’est tenu le dernier forum CSTI.

Et puisque nous parlons de culture scientifique, l’expression est encore à l’honneur dans ce numéro, dans un dossier intitulé « Culture, science, technique et Tiers monde ». Dans sa contribution intitulée « Un savoir pour survivre », Yona Friedman (présenté comme « fondateur du Centre de Communication des Connaissances Scientifiques pour l’Autosuffisance ») consacre l’essentiel de son texte à ce qu’il intitule « La culture scientifique, un paramètre du développement ». Pour vous inviter à lire cet article tellement d’actualité alors qu’il date de cinquante ans, il est intéressant d’en copier ici les trois premières phrases :

Lao Tseu a dit: «Il est juste de donner un poisson à celui qui a faim, mais il est mieux de lui apprendre comment le pêcher.» Mais comment faire quand plusieurs millions sont affamés ? La meilleure solution n'est-elle pas de leur apprendre à produire leur nourriture eux-mêmes ?

Comment l’auteur relie-t-il cette urgence à la culture scientifique ? C’est là tout l’intérêt de son texte.   Et voici une des photographies qui illustrent ce dernier page 48 et prise par lui-même, à savoir  le Musée de la technologie simple à Madras :


Evidemment ce superbe numéro d’Alliage ne se réduit pas à ces extraits et aborde bien d’autres sujets passionnnants écrits par des auteurs d’horizons très différents et en même temps s’inscrivant dans une vision très transdisciplinaire et transculturelle du monde et de la science.

Voici donc sa table des matières : 

Couverture de Antoni Taulé 

Critique de science, une nouvelle profession ? Maurice Goldsmith, présentation de Pierre Piganiol                                                                                                                                                                             p.3

Une entrée simple au jardin savant : l'ethnobotanique, Pierre Lieutaghi                                 p. 9

Homo scientificus, Jean-Claude Kaufmann                                                                                               p. 19

Le Conseil de Newton, Claude-Henri de Saint-Simon, présentation de Pierre                             Macherey                                                                                                                                                                         p. 23

CULTURE, TECHNIQUE ET TIERS MONDE                                                                                             p.33

Contributions de Maurice Bazin, Michaël Grupp, Yona Friedman, Daniel Fresnot 

Sadique!, Didier Nordon                                                                                                                                         p. 61

Meurtre d'un jardin anglais, nouvelle de Patrick Raynal                                                                  p.63

Zamiatine et Nous autres, Jean-Luc Gautero                                                                                             p.67

Les lignes élastiques, Antoni Taulé                                                                                                                   p. 79

Jean Rouch, ethnologue et cinéaste, René Prédal                                                                                    p. 83

La chronique du savant flou, Zéphyrin Xirdal                                                                                            p.90

Images du futur, René Prédal                                                                                                                               p.94

Lu et vu                                                                                                                                                                               p. 100

Informations                                                                                                                                                                   p. 108

Les auteurs                                                                                                                                                                      p. 111

Et pour conclure ici, ce portrait de Zamiatine dans l’article de Jean-Luc Gautero (p.67). La légende extraite du texte est intéressante à la fois sur Zamiatine, sur le contexte télévisuel de l’époque de ce numéro d’Alliage qui évoquera des souvenirs à certains lecteurs, et sur une chronologie étonnante reliant l’œuvre de cet auteur Russe à celles d’Huxley et d’Orwell. D’actualité toujours !

Ici : Alliage 3





Sur Echosciences Provence-Alpes-Côte d'Azur, retrouvez les numéros d'Alliage dans ce dossier.