Musée de la Mine de Gréasque: des projets muséographiques et artistiques

Publié par Lucile Decombe, le 13 mars 2021   600

Comme lors du 1er confinement, le musée met à profit l’absence de visiteurs pour faire peau neuve et améliorer certains espaces muséographiques, sans gêner personne. Certains de ces travaux étaient déjà lancés l’an dernier, et devraient s’achever bientôt. D’autres commencent à peine.

 Les panneaux passe-têtes pour la zone photos-souvenirs des visiteurs. 

Le hasard des demandes de stage nous a fait accueillir pendant 2 mois une artiste de Cassis, Martine de Felice. Peintre et sculpteur de formation, elle a enfin pu réaliser un projet qui nous tenait à cœur depuis longtemps: des panneaux passe-têtes pour la zone photo-souvenir des visiteurs.

Chacun pourra ainsi s’imaginer, se visualiser en mineur, et se prendre en photo.

Le choix s’est porté sur des représentations 19ème siècle de la mine de façon à permettre des portraits de femmes et d’enfants, au lieu des hommes uniquement. Avec la Sainte-Victoire en fond pour représenter notre région.

 Martine travaille encore sur un autre projet, tout aussi important: la réalisation d’une fresque, décorative et illustrative, le long des tôles de la galerie de la taille. En effet, celle-ci, vue de l’extérieur, n’est guère attrayante. Et surtout, on a du mal à comprendre qu’il s’agit d’un espace muséographique, tout à fait en lien avec la mine, et qui se visite habituellement.

Ce projet devrait durer quelques mois et déboucher, espérons-le, pour l’été.

 

La galerie de reconstitution de la taille: le colmatage de chaque trou ou jointure entre les tôles va bon train. L’obscurité est désormais totale dans la galerie. Plus moyen de s’y déplacer sans lampe. Si vous l’avez déjà visitée par le passé, oubliez tout! Et revenez la voir dès que ce sera possible car la mise en situation sera bien plus marquante!! Comme si vous étiez au fond!

Un vidéoprojecteur devrait bientôt compléter l’ensemble afin de vous montrer le déplacement du rabot. Enfin, il y a maintenant du charbon, disposé sur le convoyeur, pour ajouter à l’ambiance du fond… Dans cette galerie, on va voir, entendre et sentir la mine… une immersion totale!

 

Le réaménagement du 1er étage: ça y est, la séparation de la zone lampisterie du reste de la salle de contrôle a été réalisée. Cet aménagement permettra une mise en situation plus réaliste afin que les tests d’éclairage de chaque lampe emblématique puisse se faire dans l’obscurité.

Nous faisons tout notre possible pour terminer l’aménagement de la partie avant de la salle de contrôle, entre le télévigile et la zone lampisterie, avant la fin du printemps.

Les compartiments électriques qui rythment le déplacement dans la salle seront en partie réutilisés pour présenter un plus grand nombre de matériels de sécurité, afin de pouvoir réellement illustrer l’évolution technique, en particulier des détecteurs et des respirateurs de sauvetage.

 Enfin, après plusieurs retards techniques, en partie liés à la difficulté de trouver un clark adapté au déplacement des engins de la mine (les véhicules si vous préférez), le carreau devrait très prochainement être réaménagé de façon à permettre une meilleure lecture et compréhension du rôle de chaque matériel du fond.