Débattre de l'histoire migrations en Méditerranée à travers une rencontre et une exposition !

Publié par Maison Méditerranéenne Des Sciences De L'homme Mmsh, le 22 janvier 2020   190

Xl visuel ciao

Rencontre-débat ouverte à tous " Histoire des migrations en Méditerranée "

Entrée libre sur inscription en raison d'un nombre de places limité auprès de : co2020@sapweb.fr

Jeudi 30 janvier 2020 à 18h - MMSH - BÂT. C -Salle Germaine Tillion
5, Rue du Château de l'Horloge - 13094 Aix-en-Provence cedex 02  

Cette rencontre est proposée par la MMSH dans le cadre du colloque annuel la Société d'Antropologie de Paris.

Cette rencontre ouverte à très large public se propose de mettre en perspective la question des migration sur le temps long, de l'antiquité à nos jours, grâce à l'éclairage d'historiens.

Modérateur :

Pedro LIMA, journaliste scientifique  

Intervenants :

Sophie BOUFFIER, Historienne des migrations grecques en Méditerranée antique, membre du Centre Camille Jullian

Stéphane MOURLANE, Historien des migrations contemporaines, membre du laboratoire TELEMMe

Parfois, pour mieux comprendre notre présent et la complexité de certains phénomènes que l'on pense uniques, il n'y a rien de mieux que de regarder vers notre passé.

De tout temps, la population circule .... Parmi toutes les régions du monde, le bassin méditerranéen est un formidable observatoire. De l'Egypte et la Grèce antique jusqu'à aujourd'hui, en passant par la période des croisades, de l'empire Ottoman ou encore du XIXe siècle qui marque le début des migrations de masse, ces flux ont contribué à la construction de l’espace méditerranéen. Malgré la variété des contextes historiques et des ruptures, il est possible de déceler un certain nombre de permanences.

C’est sous cet angle de la longue durée que sera débattue la question des migrations à lors de la rencontre-débat qui se tiendra le jeudi 30 janvier à la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. Elle réunira un historien des migrations contemporaines, Stéphane Mourlane ; une historienne des migrations antiques en Méditerranée hellénistique, Sophie Bouffier ; et un journaliste scientifique, Pedro Lima.  

Le thème des enjeux migratoires en Méditerranée est étudié depuis de nombreuses années au sein de la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme. Parmi les grands axes de recherche développés à la MMSH, le réseau « Mimed » (Réseau thématique Migrations en Méditerranée) fédère  ces recherches interdisciplinaires et contribue à les rendre visibles.

En savoir plus : http://www.mmsh.univ-aix.fr/News/Pages/Flash-391.aspx


Retrouvez la Vidéo EchoScientifique #5 de Mister Géopolitix "Pourquoi la notion de migration est-elle trompeuse ?" dont le script a été co-écrit par Virginie Baby-Collin, Sophie Bouffier et Stéphane Mourlane.



En parallèle de la conférence l'exposition, venez (re)-découvrir l'exposition itinérante " Ciao Italia !"

Visite commentée le jeudi 30 janvier à 17h, en amont de la rencontre-débat

Sur inscription préalable auprès de : co2020@sapweb.fr

L’exposition du Musée national de l’histoire de l’immigration Ciao Italia. Immigration et culture italienne en France 1860-1960 est ici présentée dans sa version itinérante et enrichie d’un volet intitulé Marseille italienne. Sa présentation en région PACA et son itinérance sont le fruit d’un partenariat entre le Musée national de l’histoire de l’immigration, la Maison méditerranéenne des sciences de l’homme, le laboratoire TELEMMe et l’ESPE, en collaboration avec l’association Ancrages. De la seconde moitié du XIXe siècle jusque dans les années 1960, les Italiens ont été les étrangers les plus nombreux à venir dans l’Hexagone occuper les emplois créés par la croissance économique. Aujourd’hui célébrée, leur intégration ne s’est pourtant pas faite sans heurts. Entre préjugés dévalorisants et regards bienveillants, l’image de l’Italien en France s’est dessinée sur un mode paradoxal. L’exposition interroge les contradictions spécifiques de l’histoire de cette immigration tout en mettant en lumière l’apport des Italiens à la société et à la culture françaises. Dans le module Marseille italienne, produit par la MMSH et TELEMMe, Stéphane Mourlane souligne les principaux aspects de cette immigration sur le territoire local.   

En savoir plus sur l’exposition : http://www.mmsh.univ-aix.fr/news/Pages/Flash-223.aspx