Montagne de Céüse (05) : enquête en sciences sociales et sciences de la nature [vidéo]

Publié par Mikaël Chambru, le 6 janvier 2020   340

Xl img 4187

Les 15 et 16 octobre 2019, les étudiants du master Gestion durable des Territoires de Montagne (GTDL) du pôle universitaire de Gap (Aix-Marseille Université) étaient sur le territoire de la montagne de Céüse dans le cadre de leur formation.

Cette immersion sur le terrain s’inscrivait dans le cadre de l’Ecole de Terrain Interdisciplinaire en Territoire de Montagne (ETIT-Mont) coordonnée par un binôme interdisciplinaire composé de Cécilia Claeys (sociologue de l’environnement et des risques environnementaux et sanitaires) et Brigitte Talon (écologue, spécialiste des écosystèmes de montagne).  Ce projet pédagogique a comme objectif de :

  •  Réaliser en grandeur nature une étude de cas concrète locale en prenant en compte les attentes des acteurs du territoire
  • Concevoir et mettre en œuvre des outils d'observation interdisciplinaire d'un territoire : enquêtes socio-économiques et échantillonnages en écologie, réunissant des données qualitatives et quantitatives spatialisées
  • Confronter les étudiants aux principales problématiques de gestion durable la biodiversité (continuité écologique, corridors, activités anthropiques contemporaines et multiséculaires …)
  • Mener un travail en équipes dans des conditions professionnelles : immersion de terrain, travail collégial et coopératif.
  • Formuler des scenarios de projets de reconversion/adaptation d’un territoire alpin économiquement viables respectant les principes de durabilité et de solidarité écologique et sociale.


Après une phase préparatoire dans les locaux du pôle universitaire de Gap, les étudiants se sont rendus une première fois en immersion sur le terrain en octobre dernier dans le but de réaliser des inventaires et cartographies écologiques et paysages, des relevés urbanistiques et topographiques, des entretiens semi-directifs auprès de riverains, usagers, gestionnaires, professionnels. Cette visite de terrain était encadrée par une équipe interdisciplinaires d’enseignants-chercheurs des universités d’Aix-Marseille, Grenoble Alpes et Savoie Mont-Blanc travaillant sur les territoires de montagne. Elle est revivre en intégralité sur twitter via le #ETITmont :


Les résultats de cette enquête donneront lieu à une exposition itinérante visible à partir du printemps 2020 dans les Hautes-Alpes.