Nuit Européenne des Chercheur.e.s - Marseille

Publié par EchoSciences Provence-Alpes-Côte d'Azur, le 25 septembre 2018   430

Xl capture d e cran 2018 09 18 a  09.30.46

Un événement d’envergure

 

La Nuit Européenne des Chercheur.e.s est un événement qui se déroule le même soir partout en Europe : le 28 septembre 2018. Il permet à des publics et des chercheurs de se rencontrer sous des formats sympathiques, conviviaux et amusants pour découvrir la recherche et ce qu'il se passe dans les laboratoires.

Onze villes participent en France et nous nous intéresserons à l'édition marseillaise. Le thème national étant "mille et une histoires", plus de 130 chercheur.e.s raconteront 130 histoires de recherche.

 

Le scolaire pleinement intégré

 

Le jeudi 27 septembre 2018, la Nuit Européenne des Chercheur.e.s va à la rencontre du public scolaire. 

Favoriser l'orientation des jeunes vers les carrières scientifiques et techniques, mais aussi accompagner leur développement culturel est le pari d'Aix-Marseille Université au regard des statistiques en la matière. 


(Source : Vers l'égalité réelle entre les femmes et les hommes, l'Essentiel 2017- Secrétariat d'État chargé de l'égalité entre les femmes et les hommes)

Dans le milieu scolaire : plus on grandit, plus l'inégalité entre les genres se creuse en faveur des filles dans la maîtrise des compétences de base en matière de science. Le travail de vulgarisation et de présentation de formats décalés cherche à intéresser un public éloigné.

Rencontre avec des chercheur.e.s

Venez rencontrer de nombreux chercheur.e.s dont les créateurs d'un jeu d'Intelligence Artificielle "chifoumi".  L'objectif est d'évaluer la part de stratégie ou la part de hasard dans le jeu. 

Cela permet de parler d'Intelligence Artificielle, terme beaucoup repris dans les médias mais encore peu connu du grand public. Certains sites commerciaux prédisent avec une grande exactitude nos goûts par leurs publicités : parfois ça nous aide, parfois ça nous fait peur (de part notre nature prévisible).

Peut-on devenir imprévisibles?  La réponse est au stand "chifoumi" de la Nuit Européenne des Chercheur.e.s


Conférences dans le noir

 

Evelyne Salançon, cherheuse au CINaM (CNRS - AMU), répond à nos questions sur la conférence dans le noir : 

- Votre présentation et votre spécialité 

"Dennis Gabor, un Aladdin aux 1001 histoires" pour les histoires dans le noir. Dennis Gabor a obtenu le prix Nobel en 1971 pour l'invention de l'holographie. Un hologramme est une image qui comporte toute l'information sur l'objet. C'est un peu comme une photographie mais en 3 dimensions et sans avoir besoin de plusieurs images qui trompent notre cerveau, comme les faux hologrammes qu'on voit partout. Ici tout est enregistré dans une seule image qu'il faut ré-éclairer.

- Le format d'action à la NEDC, et pourquoi  

Le format de l'histoire dans le noir permet d'éclairer un hologramme de temps en temps pour le mettre en valeur et surprendre le public qui est plongé dans l'obscurité. L'attention du public est portée sur le dialogue et d'un coup, il voit une image saisissante de réalisme. On se sert de ce qu'ils viennent de voir pour continuer le dialogue. Puis nous changeons de format : mon collègue Alexandre a développé des ateliers plus traditionnels et nous faisons aussi des conférences "grand public" sur le sujet dans des salles éclairées. Ici, nous avions envie d'intervenir à deux en proposant une autre façon de toucher le public.

Des formats innovants

 

Notons entre autre l'intervention d'un  spectroscopiste, Cédric Pardanaud. La spectroscopie est une spécialité qui vise à comprendre le comportement de la matière au sens large en analysant la lumière qui vient de celle-ci. La lumière permet d’interroger la nature de la matière et nous renseigne sur elle.

Le format pour lui, c'est les 8minutes (1001 histoires). Pourquoi : pour échanger de manière conviviale et informelle avec le grand public. Parce qu’il n'y a jamais le temps de le faire lors des conférences classiques et car c'est un devoir pour un.e chercheur.e travaillant dans un organisme public que d'expliquer (un peu) sur quoi il/elle travaille

 

 

En bref (et en vidéo)

 

Venez découvrir la Nuit Européenne des Chercheur.e.s. avec Alix Thuilier, assistante de médiation pour Aix-Marseille Université et Christophe Rodo, conférencier dans le noir,  qui vous teasent de façon conviale cet événement « fun ».